Objectif principal du projet
Points clés et approche technique
Réalisation et impact escomptés

  • Objectif principal du projet
  • Le projet FreeText a pour but de développer un système hypermédia d’enseignement des langues assisté par ordinateur (ELAO) pour des apprenants du français de niveau intermédiaire à avancé, se basant sur des approches communicatives de l’acquisition des langues secondes. Le logiciel contiendra des documents authentiques et divers outils de traitement automatique du langage naturel (TALN) pour impliquer les apprenants de le processus de découverte des structures de la langue étrangère. Grâce à un système de diagnostic d’erreurs efficace et robuste, incorporant des typologies d’erreurs basées sur l’analyse statistique de corpus d’apprenants du français, FreeText traitera les productions libres des apprenants pour lesquelles seront fournies des rétroactions signifiantes. Le système inclura également des aides, comme une grammaire de référence linguistiquement motivée, la possibilité pour les enseignants d’ajouter de nouveaux exercices, et un outil d’évaluation. Le système complet sera disponible sur CD-ROM et par Internet/Intranet.

     

  • Points clés et approche technique
  • Le projet FreeText est hautement innovateur sur les plans scientifique et technologique :

    1. A la place d’un enseignement traditionnel de la grammaire, FreeText suit une approche résolument communicative pour l’acquisition des langues secondes. De ce fait, on soulignera l’utilisation des formes grammaticales au travers d’activités signifiantes basées sur de tâches pour attirer l’attention de l’apprenant sur les données à disposition (il est nécessaire de " remarquer " pour acquérir une langue). Comme conséquence, les types d’exercices fournis dans FreeText seront variés. Des types d’exercices connus, comme des questions à choix multiples ou des phrases à trous, seront utilisés avec parcimonie pour laisser de la place à de nouveaux types d’exercices en ELAO, demandant des réponses plus ouvertes de la part des apprenants. De tels exercices (i) seront automatiquement corrigés par le système, (ii) faciliteront l’acquisition de la langue selon la théorie d’acquisition des langues secondes utilisée, et (iii) vérifieront aussi bien les capacités de compréhension que de production des apprenants dans la langue cible. Tous les partenaires seront impliqués dans la réalisation des exercices. UMIST fournira le contenu didactique. UGEN réalisera le système de diagnostic sur la base des typologies d’erreurs compilées par UCL. Softissimo travaillera sur la forme et la réalisation des exercices.
    2. Le système intègrera divers outils de TALN, dont (i) un analyseur syntaxique de phrases à partir duquel seront réalisés un système de diagnostic d’erreurs et un visualiseur de structures de phrases, (ii) un synthétiseur vocal, et (iii) un outil de reformulation de phrases et un traducteur. Les outils de TALN sont peu utilisés dans des logiciel d’ELAO actuellement, principalement parce que ces outils manquent souvent de fiabilité, de couverture et d’efficacité. Du coup, les apprenants ne peuvent pas faire confiance au système et essayer des mots ou des structures de phrases qui ne sont pas prévues dans les tutoriels du système. De plus, les apprenants s’ennuient facilement lorsque le système ne leur fournit pas une rétroaction ou une synthèse vocale en temps réel. Ces inconvénients seront moindre dans FreeText car UGEN est un spécialiste des systèmes de TALN réutilisable et à large couverture et a déjà développé des outils de TALN tels que des analyseurs syntaxiques, des synthétiseurs vocaux et des systèmes de génération de phrases.
    3. FreeText incorpore des typologies d’erreurs basées sur l’analyse de larges corpus d’apprenants du français d’origines linguistiques diverses, à la fois pour rendre le système de diagnostic d’erreurs plus effectif et pour préparer des rétroactions pertinentes et des liens vers des parties spécifiques des tutoriels ou de la grammaire de référence, afin d’aider l’apprenant à revoir les règles qui auraient dû être employées. Les analyses de corpus et les typologies d’erreurs seront réalisées par UCL, un spécialiste en analyse et en codage d’erreurs .
    4. Les système d’ELAO FreeText contiendra un outil auteur permettant aux enseignants d’adapter le logiciel aux besoins de leurs étudiants par l’ajout de leur propres exercices. La possibilité d’ajouter des exercices dans un système d’ELAO permet aux enseignants de se sentir moins exclus du processus d’enseignement et plus enclins à se servir du système. De plus, un système adapté à un groupe spécifique d’apprenants a de meilleures chances de répondre à leurs besoins. La réalisation du système auteur sera effectuée par Softissimo, un spécialiste de logiciels portant sur les langues naturelles.

     

  • Réalisation et impact escomptés
  • Le projet FreeText aboutira à la réalisation d’un système d’ELAO pour le français, basé sur des outils de TALN, hypermédia et complet, contenant des tutoriels explorant différents types de textes, une grammaire de référence, des outils de TALN et de nombreux exercices. Ce système sera en partie modifiable pour que des enseignants puissent y ajouter leur propres séries d’exercices. Le système utilisera de manière aussi efficace que possible tous les outils de TALN mis à disposition, pour les tutoriels comme pour les exercices. Il fonctionnera sur deux plates-formes différentes avec les mêmes fonctionnalités : sur Internet pour un enseignement à distance et sur PC pour les utilisations individuelles en environnement clos.

    Etant donné ses caractéristiques, le système FreeText contribuera directement à plusieurs politiques européennes en cours d’implémentation, parmi lesquelles les politiques de l’éducation, de la formation, des langues et de l’information, en promouvant la formation continue à distance, le multilinguisme, et la maîtrise de l’hypermédia. FreeText contribuera également à la réalisation de certains objectifs sociaux de la Communauté, principalement en augmentant, à travers l’étude des langues étrangères, la sensibilité culturelle, la mobilité trans-européenne, et les perspectives d’emploi.



    Dernière modification: Monday, 13-Sep-2004 11:42:56 MEST, Webmaster