Synthèse de la parole:

phonétisation et prosodie


L'étape de phonétisation consiste à transformer le texte orthographique en suite de sons ou phonèmes du français.

Par exemple , le mot "oiseau"  est phonétisé en /wazo/.

La phrase classique "Les poules du couvent couvent" montre un exemple de problème rencontré : les homographes hététophones. Les deux mots "couvent" sont prononcés respectivement /kuvã/ et /kuv/. On peut aussi rencontrer les différences de prononciations pour le même mot. Par exemple "dix" peut être prononcé :/dis/ (j'en vois dix), /di/ (je vois dix pommes) ou encore /diz/ (je vois dix hommes).

Le phénomène de liaison, présent dans le dernier exemple, montre une autre particularité de la langue, qui faut traiter. Ainsi on fera la liaison dans "Les_amis de mes_amis sont mes_amis." . Mais pas dans "Roland_achetait_des pommes."

L'élision est aussi assez fréquente en français selon le niveau de langue. Ainsi "médecin" peut être phonétisé /mèdesã/ ou /mètsã/. Mais elle ne peut intervenir n'importe où.

On rencontre d'autres problèmes comme la phonétisation des noms propres comme "Berger"  (/bèrjé/ ou /bèrgEr/), des  nombres (1.234), des acronymes (SNCF), ...

Voici un exemple un peu plus compliqué. Lisez à haute voix la phrase suivante :

"Nous regardons tous les jeunes journalistes qui ont été récemment engagées."

La lecture du mot "tous" pose un problème car il ne s'accorde pas avec le genre du participe "engagées". En fait il ne faut pas lire "tous les jeunes journalistes" mais "Nous regardons tous" ( en prononçant le "s" final). Cet exemple montre que l'ambiguïté de prononciation d'un mot peut être levée grâce à un mot bien plus tardif dans la phrase. Notre solution d'analyse syntaxique complète permet de lever cette ambiguïté.

Voyez ici d'autres explications  sur la phonétisation  dans le système de synthèse FIPSVOX .
 

babar.wav .au
babar_nn.rm babar_copy.rm
babar.txt
flash.wav .au